filtre info-bulle allaitement grossesse indication_4 indication_3 indication_2 indication_1 administration conservation prix_med presentation_med agee enfant_fille enfant nourisson sportif conducteur rectale injectable peau_muqueuse ORL voie_orale

PROVAMES 2 MG, COMPRIME PELLICULE

Mis à jour le 25/11/2016

Présentation

  • Laboratoire SANOFI AVENTIS FRANCE

Prix

  • 2.33 € Non commercialisé depuis le 01/01/03 : 1 Boite de 25, Comprimes pellicules
  • 1.61 € : 1 Boite de 28, comprimes pellicules
    • Taux de remboursement : 65 %
    • Commercialisé le 09/01/03

Conservation

  • 36 MOIS
  • A TEMPERATURE AMBIANTE
  • NE PAS DEPASSER 25 DEGRES

Service Médical Rendu

Composition

Substance(s) active(s)

ESTRADIOL MICRONISE

Excipients

MACROGOL 400, HYPROMELLOSE (TYPE NON PRECISE), LUDIPRESS, TITANE DIOXYDE, MAGNESIUM STEARATE

Conditions de délivrance

Liste II : Médicament sur ordonnance, librement renouvelable pendant 6 mois

Liste II.

PROVAMES 2 MG, COMPRIME PELLICULE, les autres formes

Génériques et équivalents : PROVAMES 2MG CPR

--

equivalent

OROMONE 2 MG, COMPRIME PELLICULE

1.61 €

equivalent

Indications : PROVAMES 2 MG, COMPRIME PELLICULE

CARENCE EN ESTROGENES

Traitement Hormonal Substitutif (THS) des symptômes de déficit en estrogènes chez les femmes ménopausées. L?expérience de ce traitement chez les femmes âgées de plus de 65 ans est limitée.

OSTEOPOROSE POST MENOPAUSIQUE

Prévention de l'ostéoporose post-ménopausique chez les femmes ayant un risque accru de fracture ostéoporotique et présentant une intolérance ou une contre-indication aux autres traitements indiqués dans la prévention de l'ostéoporose.

PROVAMES 2 MG, COMPRIME PELLICULE : doses et durées

Posologie Personne de plus de 55 ans

  • Posologie Personne de plus de 55 ans 1

    Voie orale.

    La posologie est fonction de chaque cas individuel, habituellement 1 comprimé par jour.

    En fonction de l'évolution clinique, la posologie peut être adaptée aux besoins individuels : l'apparition d'une sensation de tension des seins, d'une anxiété, d'une irritabilité indique en général que la dose est trop élevée et doit être diminuée.

    Si la dose choisie n'a pas corrigé les symptômes de déficit estrogénique, il faut l'augmenter.

    Pour débuter ou poursuivre un traitement dans l'indication des symptômes post-ménopausiques, la dose minimale efficace doit être utilisée pendant la plus courte durée possible.

    Ce médicament peut être utilisé selon le schéma thérapeutique :

    - Cyclique, (discontinu), pendant 20 à 25 jours, suivis d'un intervalle libre de tout traitement de 5 à 6 jours. Durant cet intervalle, des hémorragies de privation peuvent apparaître.


    S'il s'agit d'une prescription chez une femme ne prenant pas de THS ou d'un relais d'un THS combiné continu, le traitement peut être commencé n'importe quel jour.

    Par contre, si le traitement préalable est un THS séquentiel, le cycle de traitement en cours doit être terminé avant de commencer un traitement par ce médicament.

    Chez les femmes non hystérectomisées, un progestatif doit être ajouté pour s'opposer au développement d'une hyperplasie endométriale induite par l'estrogène. Le traitement séquentiel par des progestatifs doit se faire selon le schéma suivant :


    - Si le traitement est administré de façon discontinue, le progestatif sera administré durant au moins les 12 derniers jours du traitement par l'estradiol. Ainsi, il n'y aura aucune administration hormonale pendant l'intervalle libre de chaque cycle.

    Dans les deux cas, des saignements peuvent apparaître après l'arrêt du traitement par le progestatif.

    Chez les femmes hystérectomisées, il n'est pas recommandé d'associer un progestatif sauf en cas d'antécédent d'endométriose.

    En cas d'oubli d'un comprimé, celui-ci doit être pris dans les 12 heures suivant l'heure habituelle de la prise.

    L'oubli d'un comprimé peut favoriser la survenue de spottings et saignements.

  • Posologie Personne de plus de 55 ans 2

    Voie orale.

    La posologie est fonction de chaque cas individuel, habituellement 1 comprimé par jour.

    En fonction de l'évolution clinique, la posologie peut être adaptée aux besoins individuels : l'apparition d'une sensation de tension des seins, d'une anxiété, d'une irritabilité indique en général que la dose est trop élevée et doit être diminuée.

    Si la dose choisie n'a pas corrigé les symptômes de déficit estrogénique, il faut l'augmenter.

    Pour débuter ou poursuivre un traitement dans l'indication des symptômes post-ménopausiques, la dose minimale efficace doit être utilisée pendant la plus courte durée possible.

    Ce médicament peut être utilisé selon le schéma thérapeutique :


    - Continu, sans aucune période d'arrêt du traitement.

    Un traitement continu, non cyclique, peut être indiqué chez les femmes dans le cas où les symptômes de déficit estrogénique se manifestent à nouveau fortement au cours de l'intervalle libre.

    S'il s'agit d'une prescription chez une femme ne prenant pas de THS ou d'un relais d'un THS combiné continu, le traitement peut être commencé n'importe quel jour.

    Par contre, si le traitement préalable est un THS séquentiel, le cycle de traitement en cours doit être terminé avant de commencer un traitement par ce médicament.

    Chez les femmes non hystérectomisées, un progestatif doit être ajouté pour s'opposer au développement d'une hyperplasie endométriale induite par l'estrogène. Le traitement séquentiel par des progestatifs doit se faire selon le schéma suivant :

    - Si le traitement est administré de façon continue, il est recommandé de prendre le progestatif au moins 12 jours chaque mois.


    Dans les deux cas, des saignements peuvent apparaître après l'arrêt du traitement par le progestatif.

    Chez les femmes hystérectomisées, il n'est pas recommandé d'associer un progestatif sauf en cas d'antécédent d'endométriose.

    En cas d'oubli d'un comprimé, celui-ci doit être pris dans les 12 heures suivant l'heure habituelle de la prise.

    L'oubli d'un comprimé peut favoriser la survenue de spottings et saignements.

  • Posologie Personne de plus de 55 ans 3

    Voie orale.

    La posologie est fonction de chaque cas individuel, habituellement 1 comprimé par jour.

    En fonction de l'évolution clinique, la posologie peut être adaptée aux besoins individuels : l'apparition d'une sensation de tension des seins, d'une anxiété, d'une irritabilité indique en général que la dose est trop élevée et doit être diminuée.

    Si la dose choisie n'a pas corrigé les symptômes de déficit estrogénique, il faut l'augmenter.

    Pour débuter ou poursuivre un traitement dans l'indication des symptômes post-ménopausiques, la dose minimale efficace doit être utilisée pendant la plus courte durée possible.

    Ce médicament peut être utilisé selon le schéma thérapeutique :


    - Continu, sans aucune période d'arrêt du traitement.

    Un traitement continu, non cyclique, peut être indiqué chez les femmes dans le cas où les symptômes de déficit estrogénique se manifestent à nouveau fortement au cours de l'intervalle libre.

    S'il s'agit d'une prescription chez une femme ne prenant pas de THS ou d'un relais d'un THS combiné continu, le traitement peut être commencé n'importe quel jour.

    Par contre, si le traitement préalable est un THS séquentiel, le cycle de traitement en cours doit être terminé avant de commencer un traitement par ce médicament.

    Chez les femmes non hystérectomisées, un progestatif doit être ajouté pour s'opposer au développement d'une hyperplasie endométriale induite par l'estrogène. Le traitement séquentiel par des progestatifs doit se faire selon le schéma suivant :

    - Si le traitement est administré de façon continue, il est recommandé de prendre le progestatif au moins 12 jours chaque mois.


    Dans les deux cas, des saignements peuvent apparaître après l'arrêt du traitement par le progestatif.

    Chez les femmes hystérectomisées, il n'est pas recommandé d'associer un progestatif sauf en cas d'antécédent d'endométriose.

    En cas d'oubli d'un comprimé, celui-ci doit être pris dans les 12 heures suivant l'heure habituelle de la prise.

    L'oubli d'un comprimé peut favoriser la survenue de spottings et saignements.

  • Posologie Personne de plus de 55 ans 4

    Voie orale.

    La posologie est fonction de chaque cas individuel, habituellement 1 comprimé par jour.

    En fonction de l'évolution clinique, la posologie peut être adaptée aux besoins individuels : l'apparition d'une sensation de tension des seins, d'une anxiété, d'une irritabilité indique en général que la dose est trop élevée et doit être diminuée.

    Si la dose choisie n'a pas corrigé les symptômes de déficit estrogénique, il faut l'augmenter.

    Pour débuter ou poursuivre un traitement dans l'indication des symptômes post-ménopausiques, la dose minimale efficace doit être utilisée pendant la plus courte durée possible.

    Ce médicament peut être utilisé selon le schéma thérapeutique :

    - Cyclique, (discontinu), pendant 20 à 25 jours, suivis d'un intervalle libre de tout traitement de 5 à 6 jours. Durant cet intervalle, des hémorragies de privation peuvent apparaître.


    S'il s'agit d'une prescription chez une femme ne prenant pas de THS ou d'un relais d'un THS combiné continu, le traitement peut être commencé n'importe quel jour.

    Par contre, si le traitement préalable est un THS séquentiel, le cycle de traitement en cours doit être terminé avant de commencer un traitement par ce médicament.

    Chez les femmes non hystérectomisées, un progestatif doit être ajouté pour s'opposer au développement d'une hyperplasie endométriale induite par l'estrogène. Le traitement séquentiel par des progestatifs doit se faire selon le schéma suivant :


    - Si le traitement est administré de façon discontinue, le progestatif sera administré durant au moins les 12 derniers jours du traitement par l'estradiol. Ainsi, il n'y aura aucune administration hormonale pendant l'intervalle libre de chaque cycle.

    Dans les deux cas, des saignements peuvent apparaître après l'arrêt du traitement par le progestatif.

    Chez les femmes hystérectomisées, il n'est pas recommandé d'associer un progestatif sauf en cas d'antécédent d'endométriose.

    En cas d'oubli d'un comprimé, celui-ci doit être pris dans les 12 heures suivant l'heure habituelle de la prise.

    L'oubli d'un comprimé peut favoriser la survenue de spottings et saignements.

PROVAMES 2 MG, COMPRIME PELLICULE : mises en garde

Contre-indications : PROVAMES 2MG CPR

PORPHYRIE HEPATIQUE

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : INFO DU CENTRE FRANCAIS DES PORPHYRIES SITE WEB HTTP://www.porphyrie.net
  • Niveau de contre-indication : CONTRE-INDICATION ABSOLUE

PORPHYRIE HEPATIQUE

  • Nature et commentare terrain : PORPHYRIE HEPATIQUE MALADIE
  • Commentaire complémentaire : INFO DU CENTRE FRANCAIS DES PORPHYRIES SITE WEB HTTP://www.porphyrie.net
  • Niveau de contre-indication : CONTRE-INDICATION ABSOLUE

HYPERSENSIBILITE A L'UN DES CONSTITUANTS

  • Nature et commentare terrain : HYPERSENSIBILITE A L'UN DES CONSTITUANTS
  • Commentaire complémentaire : -
  • Niveau de contre-indication : CONTRE-INDICATION ABSOLUE

CANCER DU SEIN EN COURS

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : -
  • Niveau de contre-indication : CONTRE-INDICATION ABSOLUE

RISQUE DE CANCER DU SEIN

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : -
  • Niveau de contre-indication : CONTRE-INDICATION ABSOLUE

INSUFFISANCE HEPATIQUE MALADIE

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : -
  • Niveau de contre-indication : CONTRE-INDICATION ABSOLUE

RISQUE THROMBOEMBOLIQUE

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : -
  • Niveau de contre-indication : CONTRE-INDICATION ABSOLUE

HYPERSENSIBILITE ESTRADIOL

  • Nature et commentare terrain : HYPERSENSIBILITE ESTRADIOL
  • Commentaire complémentaire : -
  • Niveau de contre-indication : CONTRE-INDICATION ABSOLUE

HYPERSENSIBILITE

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : -
  • Niveau de contre-indication : CONTRE-INDICATION ABSOLUE

CANCER DE L'ENDOMETRE

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : -
  • Niveau de contre-indication : CONTRE-INDICATION ABSOLUE

TUMEUR ESTROGENODEPENDANTE

  • Nature et commentare terrain : CANCER MALADIE
  • Commentaire complémentaire : -
  • Niveau de contre-indication : CONTRE-INDICATION ABSOLUE

HYPERPLASIE ENDOMETRE

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : -
  • Niveau de contre-indication : CONTRE-INDICATION ABSOLUE

HEMORRAGIES GENITALES

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : -
  • Niveau de contre-indication : CONTRE-INDICATION ABSOLUE

NR1

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : -
  • Niveau de contre-indication : CONTRE-INDICATION ABSOLUE

PROVAMES 2MG CPR : précautions d'emploi

PRESENCE EXCIPIENT A EFFET NOTOIRE

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : TENIR COMPTE PRESENCE LACTOSE, EXCIPIENT A EFFET NOTOIRE :JO 12/05/2010
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

DIABETES

  • Nature et commentare terrain : DIABETE COMPLIQUE
  • Commentaire complémentaire : SI DOSE LACTOSE > ou = 5G, TENIR COMPTE PRESENCE LACTOSE, EXCIPIENT A EFFET NOTOIRE :JO 12/05/2010
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

SYNDROME DE MALABSORPTION

  • Nature et commentare terrain : SYNDROME MALABSORPTION GLUCOSE/GALACTOSE
  • Commentaire complémentaire : TENIR COMPTE PRESENCE LACTOSE, EXCIPIENT A EFFET NOTOIRE :JO 12/05/2010
  • Niveau de contre-indication : UTILISATION DECONSEILLEE

INTOLERANCE AU LACTOSE

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : TENIR COMPTE PRESENCE LACTOSE, EXCIPIENT A EFFET NOTOIRE :JO 12/05/2010
  • Niveau de contre-indication : UTILISATION DECONSEILLEE

INTOLERANCE AU GALACTOSE

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : TENIR COMPTE PRESENCE LACTOSE, EXCIPIENT A EFFET NOTOIRE :JO 12/05/2010
  • Niveau de contre-indication : UTILISATION DECONSEILLEE

DEFICIT EN LACTASE

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : TENIR COMPTE PRESENCE LACTOSE, EXCIPIENT A EFFET NOTOIRE :JO 12/05/2010
  • Niveau de contre-indication : UTILISATION DECONSEILLEE

HYPERTRIGLYCERIDEMIE

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : SURVEILLANCE MEDICALE ETROITE, RISQUE DE PANCREATITE, RISQUE D'AGGRAVATION DES SYMPTOMES
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

TRAITEMENT PROLONGE

  • Nature et commentare terrain : FEMME MENOPAUSEE NON HYSTERECTOMISEE
  • Commentaire complémentaire : RISQUE D'HYPERPLASIE DE L'ENDOMETRE, RISQUE CANCER ENDOMETRE, POURSUIVRE SURVEILLANCE APRES TRT
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

HYPERPLASIE ENDOMETRE ATCD

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : SURVEILLANCE MEDICALE ETROITE
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

SUJET AGE DE PLUS DE 65 ANS

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : RISQUE DE DEMENCE
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

CEPHALEE SEVERE

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : SURVEILLANCE MEDICALE ETROITE
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

FACTEURS DE RISQUE DE TUMEURS ESTROGENO DEPENDANTES

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : SURVEILLANCE MEDICALE ETROITE
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

LUPUS ERYTHEMATEUX DISSEMINE

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : SURVEILLANCE MEDICALE ETROITE, RISQUE THROMBO-EMBOLIQUE VEINEUX
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

HYPERTENSION ARTERIELLE

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : SURVEILLANCE MEDICALE ETROITE
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

INSUFFISANCES CARDIAQUES

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : SURVEILLANCE MEDICALE ETROITE, RISQUE DE RETENTION LIQUIDIENNE
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

CORONAROPATHIE / CARDIOPATHIE

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : RISQUE D'AGGRAVATION DES SYMPTOMES
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

DIABETES

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : SURVEILLANCE MEDICALE ETROITE
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

ENDOMETRIOSE

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : SURVEILLANCE MEDICALE ETROITE
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

FIBROME UTERIN

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : SURVEILLANCE MEDICALE ETROITE
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

LEIOMYOME DE L'UTERUS

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : SURVEILLANCE MEDICALE ETROITE
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

LITHIASE BILIAIRE

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : SURVEILLANCE MEDICALE ETROITE
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

RISQUE CONVULSIF

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : SURVEILLANCE MEDICALE ETROITE
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

MIGRAINE

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : SURVEILLANCE MEDICALE ETROITE
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

OTOSPONGIOSE

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : SURVEILLANCE MEDICALE ETROITE
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

ASTHME

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : SURVEILLANCE MEDICALE ETROITE
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

NR1

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : SURVEILLANCE MEDICALE ETROITE, RISQUE DE RETENTION LIQUIDIENNE
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

NR1

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : -
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

NR1

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : -
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

QUEL QUE SOIT LE TERRAIN

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : RISQUE DE CANCER DU SEIN, RISQUE DE CANCER OVARIEN, SURVEILLANCE THYROIDIENNE, SURVEILLANCE GYNECOLOGIQUE, EXAMEN DES SEINS ET/OU MAMMOGRAPHIE, BILAN GYNECOLOGIQUE AVANT TRAITEMENT, FAIRE EXAMEN CLINIQUE AVANT TRAITEMENT
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

EXAMEN LABORATOIRE INTERFERENCE

  • Nature et commentare terrain : INTERACTION AVEC EXAMENS DE LABORATOIRE, DOSAGE HORMONES THYROIDIENNES, DOSAGE PROTEINES PLASMATIQUES, DOSAGE CORTICOIDES, DOSAGE STEROIDES SEXUELS
  • Commentaire complémentaire : -
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

Précautions particulières : PROVAMES 2 MG, COMPRIME PELLICULE

Grossesse

MED NON INDIQUE CHEZ LA FEMME ENCEINTE

Allaitement

MED NON INDIQUE PENDANT ALLAITEMENT

Enfant

RISQUE DE FAUSSE ROUTE

PROVAMES 2 MG, COMPRIME PELLICULE : interactions médicamenteuses

Précautions d'emploi Le métabolisme des estrogènes peut être augmenté par l'utilisation concomitante de médicaments inducteurs enzymatiques, en particulier des iso-enzymes du cytochrome P450, comme les anticonvulsivants (phénobarbital, phénytoine, carbamazépine, oxcarbazépine) et les anti-infectieux (rifampicine, rifabutine, névirapine, éfavirenz).Le ritonavir et le nelfinavir, bien que connus comme de puissants inhibiteurs enzymatiques, ont paradoxalement des propriétés inductrices quand ils sont utilisés avec des hormones stéroidiennes.Les préparations à base de plante contenant du millepertuis (Hypericum perforatum) pourraient modifier le métabolisme des estrogènes.L'augmentation du métabolisme des estrogènes et des progestatifs peut conduire à une diminution de l'effet thérapeutique et à une modification du profil des saignements utérins. Une surveillance clinique et une adaptation éventuelle de la posologie du THS sont recommandées pendant le traitement par inducteur enzymatique et après son arrêt.

PROVAMES 2 MG, COMPRIME PELLICULE : effets indésirables

TROUBLES AFFECTANT PLUSIEURS ORGANES :

  • ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL
  • ACNE
  • AMAIGRISSEMENT
  • ASTHENIE
  • ATTEINTE CARDIOVASCULAIRE
  • AUGMENTATION DU VOLUME MAMMAIRE
  • CANCER DU SEIN
  • CANCER ENDOMETRE
  • CANDIDOSE VAGINALE
  • CEPHALEE
  • CHLOASMA
  • CHOLESTASE
  • CONVULSION
  • DEMENCE
  • DEPIGMENTATION
  • DEPRESSION
  • DIMINUTION DE TOLERANCE AU GLUCOSE
  • DOULEUR ABDOMINALE
  • DYSMENORRHEE
  • EMBOLIE PULMONAIRE
  • ENDOMETRE HYPERPLASIE
  • ENZYMES HEPATIQUES MODIFICATION
  • ERYTHEME NOUEUX
  • ERYTHEME POLYMORPHE
  • FIBROME UTERIN
  • FLATULENCE / METEORISME
  • GALACTORRHEE
  • HEMORRAGIE DIGESTIVE
  • HUMEUR TROUBLE
  • HYPERTENSION ARTERIELLE
  • ICTERE
  • INFARCTUS DU MYOCARDE
  • INSOMNIE
  • LEUCORRHEE
  • LIBIDO TROUBLE
  • LITHIASE BILIAIRE
  • MENORRAGIE
  • METRORRAGIE
  • NAUSEE VOMISSEMENT
  • OEDEME PERIPHERIQUE
  • PRISE PONDERALE
  • PRURIT
  • PURPURA
  • REACTION ANAPHYLACTIQUE
  • RETENTION HYDRIQUE
  • SAIGNEMENT VAGINAL
  • TENSION MAMMAIRE
  • THROMBOEMBOLIE
  • THROMBOSE VEINEUSE
  • TROUBLES HEPATO BILIAIRES
  • TUMEUR BENIGNE DU SEIN
  • TUMEURS HORMONODEPENDANTES
  • VAGINITE
  • VERTIGE / ETOURDISSEMENT
  • VISION ALTERATION

Recommandations : PROVAMES 2 MG, COMPRIME PELLICULE

Avis Commission Transparence/SMR

  • 28/05/14 - - NIVEAU IMPORTANT OU MAJEUR

Recommandation ANSM - ANAES

  • 27/07/06 - TRAIT. HORM. MENOPAUSE (Presse 07/2006) - Mise au point ANSM / EMEA
  • 01/06/06 - TRAIT. HORM. MENOPAUSE 06/2006 - Mise au point ANSM / EMEA
  • 01/01/06 - OSTEOPOROSE POST-MENOPAUSIQUE 2006 - Recommandations ANSM / EMEA

Trouver un médicament

Médicament, substance active, maladie

Recherche avancée

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.