filtre info-bulle allaitement grossesse indication_4 indication_3 indication_2 indication_1 administration conservation prix_med presentation_med agee enfant_fille enfant nourisson sportif conducteur rectale injectable peau_muqueuse ORL voie_orale

TOPICORTE 0,25 POUR CENT, CREME

Mis à jour le 25/11/2016

Non commercialisé

Présentation

  • Crême
  • Laboratoire AVENTIS

Prix

  • Non commercialisé depuis le 28/01/00 : 1 Boite de 1, creme, 15 g en flacon

Conservation

  • 36 MOIS
  • A TEMPERATURE AMBIANTE

Composition

Substance(s) active(s)

DESOXIMETASONE MONOHYDRATE : 262 MG/100G soit 250.0 MG/100G

Excipients

SODIUM SULFATE #, ALCOOL CETOSTEARYLIQUE, ALCOOL CETYLIQUE, EAU PURIFIEE, PHENYLMERCURE NITRATE, PROPYLENE GLYCOL (NATURE NON PRECISEE)

Conditions de délivrance

Liste I : Médicament sur ordonnance

TOPICORTE 0,25 POUR CENT, CREME, les autres formes

Indications : TOPICORTE 0,25 POUR CENT, CREME

NR1

Les dermocorticoïdes d'activité forte représentent l'un des traitements habituels du psoriasis (à l'exclusion des plaques très étendues). Remarque: Chaque dermatose doit être traitée par un corticoïde de niveau le mieux approprié en sachant qu'en fonction des résultats on peut être conduit à lui substituer un produit d'une activité plus forte ou moins forte sur tout ou partie des lésions. Cette forme émulsion est destinée aux lésions des régions pileuses et du cuir chevelu. Les pommades sont à réserver aux lésions sèches, squameuses. Les crèmes peuvent être appliquées sur des lésions suintantes. Les gels, lotions, solutions et sprays sont adaptés aux lésions macérées des plis, aux lésions du cuir chevelu, des régions pilaires et des muqueuses.

PUSTULOSE PALMOPLANTAIRE ASEPTIQUE

Les dermocorticoïdes d'activité forte ou assez forte représentent l'un des traitements habituels des pustuloses amicrobiennes palmo-plantaires. Les pommades sont à réserver aux lésions sèches, squameuses. Les crèmes peuvent être appliquées sur les lésions suintantes. Les lotions, gels et sprays sont adaptés aux lésions macérées des plis et aux lésions des régions pilaires.

LUPUS ERYTHEMATEUX DISCOIDE

Les dermocorticoïdes d'activité forte représentent l'un des traitements habituels du lupus érythémateux discoïde. Les pommades sont à réserver aux lésions sèches, squameuses. Les crèmes peuvent être appliquées sur les lésions suintantes. Les gels, lotions et sprays sont adaptés aux lésions macérées des plis, aux lésions du cuir chevelu, des régions pilaires et des muqueuses.

PIQURE INSECTE

Les piqûres d'insectes (après traitement étiologique) représentent une des indications de circonstance des dermocorticoïdes d'activité forte/assez forte. Ils sont indiqués pour une durée brève d'utilisation. Les pommades sont à réserver aux lésions sèches, squameuses. Les crèmes peuvent être appliquées sur des lésions suintantes. Les gels, lotions et sprays sont adaptés aux lésions macérées des plis, aux lésions du cuir chevelu, des régions pilaires et des muqueuses.

DYSHIDROSE

Les dermocorticoïdes d'activité forte représentent l'un des traitements habituels de la dyshidrose. Les pommades sont à réserver aux lésions sèches, squameuses. Les crèmes peuvent être appliquées sur des lésions suintantes. Les gels, lotions et sprays sont adaptés aux lésions macérées des plis, aux lésions du cuir chevelu, des régions pilaires et des muqueuses.

GRANULOME ANNULAIRE

Les dermocorticoïdes d'activité forte représentent l'un des traitements habituels du granulome annulaire. Les pommades sont à réserver aux lésions sèches, squameuses. Les crèmes peuvent être appliquées sur des lésions suintantes. Les gels, lotions et sprays sont adaptés aux lésions macérées des plis, aux lésions du cuir chevelu, des régions pilaires et des muqueuses.

DERMITE SEBORRHEIQUE

Les dermocorticoïdes d'activité forte représentent l'un des traitements habituels de la dermite séborrhéique (à l'exception du visage). Remarque: Chaque dermatose doit être traitée par un corticoïde de niveau le mieux approprié en sachant qu'en fonction des résultats on peut être conduit à lui substituer un produit d'une activité plus forte ou moins forte sur tout ou partie des lésions. Cette forme émulsion est destinée aux lésions des régions pileuses et du cuir chevelu. Les pommades sont à réserver aux lésions sèches, squameuses. Les crèmes peuvent être appliquées sur des lésions suintantes. Les gels, lotions et sprays sont adaptés aux lésions macérées des plis, aux lésions du cuir chevelu, des régions pilaires et des muqueuses.

LICHEN

Les dermocorticoïdes d'activité forte possédent deux types d'indications : - lichénification : indication privilégiée où ils sont tenus pour le meilleur traitement ; - lichen et lichen scléro-atrophique génital : indications où ils représentent l'un des traitements habituels. Les pommades sont à réserver aux lésions sèches, squameuses. Les crèmes peuvent être appliquées sur les lésions sèches, squameuses. Les gels, lotions et sprays sont adaptés aux lésions macérées des plis, aux lésions du cuir chevelu, des régions pilaires et des muqueuses.

PRURIGO

Les dermocorticoïdes d'activité forte sont indiqués dans 2 cas : - traitement habituel du prurigo non parasitaire, - indication de circonstance pour une durée brève : prurigo parasitaire après traitement étiologique. Les pommades sont à réserver aux lésions sèches, squameuses. Les crèmes peuvent être appliquées sur les lésions suintantes. Les sprays, lotions et gels sont adaptés aux lésions du cuir chevelu, des régions pilaires, et des muqueuses ainsi qu'aux lésions macérées des plis.

PRURIT DU MYCOSIS FONGOIDE

Les dermocorticoïdes d'activité forte représentent un des traitements habituels du prurit du mycosis fongoïdes (ou maladie d'Alibert). Les pommades sont à réserver aux lésions sèches, squameuses. Les crèmes peuvent être appliquées sur les lésions suintantes. Les gels, lotions et sprays sont adaptés aux lésions macérées des plis, aux lésions du cuir chevelu, des régions pilaires et des muqueuses.

DERMITE ATOPIQUE

Les dermocorticoïdes d'activité forte ont une indication privilégiée dans le traitement : - de l'eczéma de contact, - de l'eczéma atopique (ou dermatite atopique). Dans ces deux indications, ils représentent le meilleur traitement. Ils sont aussi indiqués chez le sujet atteint d'une dermite de stase (ou eczéma variqueux) où ils constituent l'un des traitements habituels. Les pommades sont à réserver aux lésions sèches, squameuses. Les crèmes peuvent être appliquées sur des lésions suintantes. Les gels, lotions et sprays sont adaptés aux lésions macérées des plis, aux lésions du cuir chevelu, des régions pilaires et des muqueuses.

DYSHIDROSE

Indications où la corticothérapie locale est l'un des traitements habituels : dyshidrose. La forme lotion est plus particulièrement destinée aux lésions des plis et des zones pilaires. La forme pommade est plus particulièrement destinée aux lésions sèches ou squameuses. Remarque: Chaque dermatose doit être traitée par un corticoïde de niveau le mieux approprié en sachant qu'en fonction des résultats, on peut être conduit à lui substituer un produit d'une activité plus forte ou moins forte sur tout ou partie des lésions.

TOPICORTE 0,25 POUR CENT, CREME : doses et durées

Posologie Personne de plus de 15 ans

Le traitement doit être limité à 1 à 2 applications par jour.

Une augmentation du nombre d'applications quotidiennes risquerait d'aggraver les effets indésirables sans améliorer les effets thérapeutiques.

Le traitement de grandes surfaces nécessite une surveillance du nombre de tubes utilisés.

Il est conseillé d'appliquer le produit en touches espacées, puis de l'étaler en massant légèrement jusqu'à ce qu'il soit entièrement absorbé.

Certaines dermatoses (psoriasis, dermatite atopique...) rendent souhaitable un arrêt progressif. Il peut être obtenu par la diminution de fréquence des applications et/ou par l'utilisation d'un corticoïde moins fort ou moins dosé.

TOPICORTE 0,25 POUR CENT, CREME : mises en garde

Contre-indications : TOPICORTE 0,25% CREME

HYPERSENSIBILITE

  • Nature et commentare terrain : HYPERSENSIBILITE A L'UN DES CONSTITUANTS, HYPERSENSIBILITE FLUMETASONE, HYPERSENSIBILITE CORTICOIDES
  • Commentaire complémentaire : -
  • Niveau de contre-indication : CONTRE-INDICATION ABSOLUE

ACNE ROSACEE

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : -
  • Niveau de contre-indication : CONTRE-INDICATION ABSOLUE

DERMATOSE INFECTIEUSE PRIMITIVE

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : -
  • Niveau de contre-indication : CONTRE-INDICATION ABSOLUE

LESION ULCEREUSE

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : -
  • Niveau de contre-indication : CONTRE-INDICATION ABSOLUE

HYPERSENSIBILITE MERCURE DERIVES

  • Nature et commentare terrain : HYPERSENSIBILITE MERCURE DERIVES
  • Commentaire complémentaire : TENIR COMPTE PRESENCE MERCURE DERIVE EXCIPIENT A EFFET NOTOIRE:JO 15/01/2003
  • Niveau de contre-indication : CONTRE-INDICATION ABSOLUE

HYPERSENSIBILITE

  • Nature et commentare terrain : HYPERSENSIBILITE A L'UN DES CONSTITUANTS, HYPERSENSIBILITE DESOXIMETASONE, HYPERSENSIBILITE CORTICOIDES
  • Commentaire complémentaire : -
  • Niveau de contre-indication : CONTRE-INDICATION ABSOLUE

ACNE ROSACEE

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : -
  • Niveau de contre-indication : CONTRE-INDICATION ABSOLUE

DERMATOSE INFECTIEUSE PRIMITIVE

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : -
  • Niveau de contre-indication : CONTRE-INDICATION ABSOLUE

LESION ULCEREUSE

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : -
  • Niveau de contre-indication : CONTRE-INDICATION ABSOLUE

TOPICORTE 0,25% CREME  : précautions d'emploi

DERMATOSE SURINFECTEE

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : FAIRE TRAITEMENT ADAPTE AVANT ADMINIST
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

AGE < 15 ANS

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : PASSAGE SYSTEMIQUE POSSIBLE
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

QUEL QUE SOIT LE TERRAIN

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : ARRETER PROGRESSIVEMENT LE TRAITEMENT, PAS DE TRAITEMENT REPETE ET/OU PROLONGE, PASSAGE SYSTEMIQUE POSSIBLE, MEDICAMENT SENSIBILISANT
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

DERMATOSE SURINFECTEE

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : FAIRE TRAITEMENT ADAPTE AVANT ADMINIST
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

AGE < 15 ANS

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : PASSAGE SYSTEMIQUE POSSIBLE
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

QUEL QUE SOIT LE TERRAIN

  • Nature et commentare terrain : -
  • Commentaire complémentaire : ARRETER PROGRESSIVEMENT LE TRAITEMENT, PAS DE TRAITEMENT REPETE ET/OU PROLONGE, PASSAGE SYSTEMIQUE POSSIBLE, MEDICAMENT SENSIBILISANT
  • Niveau de contre-indication : MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

Précautions particulières : TOPICORTE 0,25 POUR CENT, CREME

Enfant

PASSAGE SYSTEMIQUE POSSIBLE

TOPICORTE 0,25 POUR CENT, CREME : effets indésirables

TROUBLES MENTAUX ET DU COMPORTEMENT :

  • ACCES MANIAQUE
  • AGITATION
  • ANXIETE
  • CONFUSION MENTALE
  • CONVULSION
  • DEPRESSION
  • EUPHORIE
  • HUMEUR TROUBLE
  • HYPERACTIVITE
  • INSOMNIE
  • IRRITABILITE
  • LEVEE DE L'INHIBITION PSYCHOMOTRICE
  • NERVOSITE
  • PSYCHOSE
  • SOMMEIL TROUBLE
  • TROUBLE ONIRIQUE
  • TROUBLE PSYCHOCOMPORTEMENTAL

TROUBLES DU SYSTEME NERVEUX :

  • CEPHALEE
  • HYPERTENSION INTRACRANIENNE
  • OEDEME PAPILLAIRE
  • VERTIGE / ETOURDISSEMENT

TROUBLES DE LA PEAU ET DES APPENDICES :

  • ACNE
  • ATROPHIE CUTANEO MUQUEUSE
  • CICATRISATION RETARD
  • DEPIGMENTATION
  • DERMATITE
  • ECCHYMOSES
  • ERUPTION CUTANEE
  • ERYTHEME
  • FOLLICULITE
  • HYPERTRICHOSE
  • NECROSE CUTANEE
  • PURPURA
  • PUSTULOSE
  • REACTION ALLERGIQUE
  • ROSACEE
  • SECHERESSE CUTANEE
  • TELANGIECTASIE
  • ULCERE CUTANE
  • VERGETURE

TROUBLES DU SYSTEME IMMUNITAIRE :

  • AGGRAVATION D'UNE INFECTION OCULAIRE
  • AUGMENTATION DU RISQUE INFECTIEUX
  • CANDIDOSE
  • EFFET IMMUNOSUPPRESSEUR
  • EFFET SYSTEMIQUE POSSIBLE
  • INFECTION CUTANEE

TROUBLES DES ORGANES DES SENS :

  • AUGMENTATION DU RISQUE INFECTIEUX
  • CATARACTE
  • CICATRISATION RETARD
  • CONJONCTIVE HYPERHEMIE
  • CONJONCTIVITE
  • CORNEE PIGMENTATION
  • CORNEE ULCERATION
  • CRISTALLIN MODIFICATION
  • DOULEUR OCULAIRE
  • ECZEMA OPHTALMIQUE
  • EFFET SYSTEMIQUE POSSIBLE
  • GLAUCOME
  • HYPERTENSION / HYPERTONIE OCULAIRE
  • IRRITATION OCULAIRE
  • KERATITE
  • OEDEME PAPILLAIRE
  • SECHERESSE OCULAIRE
  • UVEITE
  • VISION FLOUE

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES :

  • DEMINERALISATION OSSEUSE
  • EFFET SYSTEMIQUE POSSIBLE
  • FRACTURE OSSEUSE
  • OSTEONECROSE
  • OSTEOPOROSE
  • RETARD STATURO-PONDERAL

TROUBLES PANCREATIQUES :

  • COLITE
  • DOULEUR HYPOCONDRE
  • EFFET SYSTEMIQUE POSSIBLE
  • PANCREATITE AIGUE

TROUBLES METABOLISME ET NUTRITION :

  • CORTICOSURRENALE TROUBLE
  • CUSHING SYNDROME
  • DIABETE
  • EFFET SYSTEMIQUE POSSIBLE
  • HYPERALDOSTERONISME SECONDAIRE
  • HYPERTENSION ARTERIELLE
  • HYPERTENSION INTRACRANIENNE
  • INSUFFISANCE CARDIAQUE CONGESTIVE
  • INSUFFISANCE SURRENALIENNE
  • OEDEME CUTANE
  • OEDEME PERIPHERIQUE
  • PRISE PONDERALE
  • PSYCHOSE

TROUBLES RENAUX ET GENITO-URINAIRES :

  • CYCLE MENSTRUEL IRREGULIER
  • EFFET SYSTEMIQUE POSSIBLE

Trouver un médicament

Médicament, substance active, maladie

Recherche avancée

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.