Sommaire

Pharmacie : délivrance de médicaments, campagnes de prévention et d'affichage.

En France, plusieurs acteurs entrent dans le circuit de distribution des médicaments :

Pharmacie : les médicaments et produits de santé

Une pharmacie (ou officine) est une structure dont le rôle premier est de distribuer des médicaments et autres produits de santé tels que du matériel, strictement réservés aux pharmaciens.

Le pharmacien est le seul professionnel à être autorisé à exécuter les préparations magistrales et à traiter les ordonnances qui lui sont remises.

La pharmacie ne peut être tenue que par un pharmacien :

  • inscrit à l'Ordre des Pharmaciens ;
  • titulaire de la nationalité française ou ressortissant d'un état membre de l'Union européenne.

Des produits de parapharmacie, des conseils, etc.

La pharmacieest aussi un lieu où toute personne peut obtenir des conseils :

  • sur la nutrition ;
  • sur l'hygiène et l'hygiène de vie ;
  • sur tout sujet en relation avec la santé.

Par extension, une pharmacie peut commercialiser des produits non médicamenteux.

La réglementation de la pharmacie en France

Une pharmacie doit être la propriété d'un pharmacien :

  • titulaire du diplôme de pharmacien français ou des États membres ;
  • et qui s'interdit - du fait de cette exploitation - d'exercer toute autre activité professionnelle.

Sous réserve que soient respectées toutes les conditions d'exercice, une pharmacie peut être :

  • une entreprise individuelle ;
  • une société commerciale ;
  • une société en nom collectif ou SNC.

Pharmacie : des campagnes de prévention

La pharmacie est très impliquée dans les campagnes de prévention sanitaire et de dépistage, et dans les campagnes d'affichage.

Campagnes de prévention et maux du quotidien

Parmi les sujets concernés, on retrouve des thèmes de santé publique comme :

  • l'obésité ;
  • les IST (Infections sexuellement transmissibles) ;
  • le cancer du sein ;
  • le cancer colorectal ;
  • les maladies cardiovasculaires ;
  • le diabète ;
  • l'alcool ;
  • les drogues illicites ;
  • le tabac.

Animation prévention : un partenariat conséquent

L'un des objectifs d'une officineest de jouer le rôle d'un véritable relais entre la population et les autorités sanitaires.

Elle agit en partenariat avec de nombreuses organisations comme :

  • l'ONP (Ordre national des pharmaciens) ;
  • la MILDT (Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie) ;
  • la DGS (Direction générale de la santé) ;
  • la CNAM (Caisse nationale d'assurance maladie) ;
  • Santé publique France (Agence nationale de Santé publique, qui a repris en 2016 les missions de l'INPES) ;
  • l'agence sanitaire.

Organisation de la prévention : des règles spécifiques

Pour mener à bien toute campagne, la pharmacie doit se soumettre à :

  • un objectif ;
  • une périodicité ;
  • la recherche de contacts ;
  • la mise en place tout moyen de communication ;
  • la fourniture d'un espace réservé à l'animation ;
  • la préparation de l'équipe en charge d'animer la campagne.

D'autre part, la pharmacie peut produire la documentation ou se la procurer auprès d'associations, de laboratoires pharmaceutiques, etc.

Le décret n° 2018-841 du 3 octobre 2018 prévoit 5 nouveaux domaines d'intervention du pharmacien d'officine. Pour permettre un meilleur accès au soin de ses patients, il peut :

  • mettre en place des actions de suivi et d'accompagnement pharmaceutique garantissant ainsi le bon usage des médicaments ;
  • participer à des campagnes de sensibilisation et d'information sur des sujets de santé publique ;
  • participer à des actions d'évaluation en vie réelle des médicaments, des dispositifs médicaux et de l'innovation thérapeutique ;
  • participer au dépistage des maladies infectieuses et des maladies non transmissibles ;
  • participer à la coordination des soins en collaboration avec l'ensemble des professionnels concourant à la prise en charge du patient.
Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Achat

Sommaire