Parapharmacie

Écrit par les experts Ooreka

La parapharmacie peut être sous l'égide d'un pharmacien ou pas, ce qui est source de difficultés.

En France, plusieurs acteurs entrent dans le circuit de distribution des médicaments :

Parapharmacie

Parapharmacie : des produits non liés à la santé

La parapharmacie n'est pas une spécialité médicale.

Elle désigne tous les produits d'hygiène et de soins autorisés à être vendus sans prescription médicale.

Ils ne sont pas nécessairement commercialisés par un pharmacien.

C'est la raison pour laquelle les produits de parapharmacie peuvent être vendus par les grandes et moyennes surfaces, sans que la présence d'un pharmacien soit nécessaire.

Un diplôme demandé par les laboratoires pour vendre ces produits

Il n'est pas indispensable d'être diplômé pour vendre des produits de parapharmacie.

Toutefois, de nombreux laboratoires qui élaborent ce type de produits exigent qu'un pharmacien soit présent sur le lieu de vente.

La difficulté est surtout de faire respecter cette doléance sur les sites de vente en ligne, spécialisés dans les produits de parapharmacie.

Réglementation : distinction pharmacie et parapharmacie

  • La réglementation impose de distinguer :
    • les produits autorisés à être vendus en parapharmacie,
    • et ceux répertoriés dans le domaine pharmaceutique ne pouvant être délivrés qu'en pharmacie.
  • En parapharmacie, on trouvera :
    • certains produits diététiques,
    • des produits d'hygiène corporelle,
    • des cosmétiques, etc.

A contrario, la vente en parapharmacie n'est pas autorisée pour les produits relevant du domaine de la pharmaceutique, tels que :

  • les aliments diététiques,
  • les médicaments homéopathiques,
  • les médicaments allopathiques,
  • toute plante médicinale,
  • les pansements inscrits et conformes à la pharmacopée,
  • les huiles essentielles,
  • tout médicament réservé à l'humain,
  • les médicaments vétérinaires.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Attention aux allégations en parapharmacie

La parapharmacie est confrontée à une réglementation de plus en plus restrictive concernant les allégations.

Les allégations sont des indications à but publicitaire, faisant croire qu'un produit à des vertus scientifiquement non prouvées sur la santé, l'amaigrissement, etc.

Allégations de santé

De nombreux produits vendus en parapharmacie contiennent des allégations de santé qui peuvent s'avérer trompeuses pour le consommateur.

Parmi elles, on retrouve :

  • « contribue au renforcement des défenses naturelles »,
  • « antioxydant »,
  • « a un impact positif sur la santé osseuse », etc.

Allégations nutritionnelles

Une allégation nutritionnelle est différente d'une allégation de santé, car elle informe de la présence de propriétés nutritionnelles bénéfiques pour l'organisme.

Les mentions que l'on retrouve le plus :

  • « allégé »,
  • « sans sucre ajouté »,
  • « riche en fibres », etc.

À noter : il est vivement conseillé d'acheter des produits de parapharmacie dans une pharmacie disposant de ce type de rayon, plutôt que sur Internet, car la réglementation n'y est pas toujours respectée.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Autres sujets sur Ooreka


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
LM
laurence maron

coach de vie, couple, celibat valence 26 drome ard | gaillard maron eirl coach amour look drome ardeche

Expert

NB
nicolas byl

laboratoire de correction et de protection de l'audition

Expert

christel froidevaux

naturopathe | naturopathie auriculothérapie relaxation

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.