Interaction médicamenteuse

Écrit par les experts Ooreka

Prendre plusieurs médicaments en même temps peut provoquer une interaction médicamenteuse.

La prise de médicaments peut entraîner des risques dans certains cas :

La contre-indication des médicaments, obligatoirement présente sur sa notice, permet d'éviter une grande partie de ces risques.

Interaction médicamenteuse : plusieurs conséquences

Interaction médicamenteuse

Prendre plusieurs médicaments peut conduire à une interaction médicamenteuse.

Ce phénomène se traduit par :

  • une modification de l'action de l'un des principes actifs,
  • une modification de l'absorption du médicament,
  • des effets secondaires,
  • une allergie médicamenteuse,
  • une mauvaise élimination des médicaments.

Les différentes formes d'interaction médicamenteuse

Une interaction médicamenteuse se manifeste sous différentes formes :

  • la synergie ou la potentialisation se produit quand les effets des différents médicaments pris sont additionnés,
  • l'antagonisme ou l'inhibition se produit quand les effets des différents médicaments pris sont minimisés voire annulés.

Traitements permanents : des risques d'interaction

Les interactions médicamenteuses peuvent être dangereuses.

Pour minimiser les risques, il est essentiel d'informer les professionnels de la santé des traitements en cours avant tout acte ou prescription médicale.

Il existe un grand nombre de traitements permanents que les patients oublient, notamment :

  • les traitements :
    • en cas de maladie chronique,
    • contre l'hypertension artérielle,
    • contre le cholestérol,
  • les contraceptifs.

Les personnes suivant un traitement de fond peuvent demander à leur médecin traitant quel antalgique prendre en cas de maux du quotidien.

Interaction médicamenteuse : des aliments à éviter

Certains aliments peuvent affecter l'action d'un médicament.

Cette interaction médicamenteuse est causée par :

  • la modification de l'acidité de l'estomac,
  • une altération du système digestif, notamment en cas de repas trop riches.

Voici quelques conseils pour minimiser les risques d'interaction médicamenteuse :

INTERACTION MÉDICAMENTEUSE : ALIMENTS DANGEREUX

Traitement médicamenteux Alimentation à éviter
Anticoagulants. Choux, abats, avocats, tomates, épinard.
Traitements de l'hypertension, corticoïdes, stéroïdes. Tous les aliments riches en sel, le sel de manière générale.
Traitements du cholestérol, immunosuppresseurs, antiépileptiques, statines. Agrumes et plus particulièrement le pamplemousse.
Antidépresseurs. Café, thé, sodas, chocolat, choux, fromages, abats.

À noter : l'alcool est à proscrire avec tous les médicaments.

Interaction : des médicaments à prendre à jeun

Pour optimiser leur action et minimiser les risques d'interaction médicamenteuse, certains médicaments sont à prendre à jeun.

C'est le cas de :

  • l'aspirine,
  • le paracétamol,
  • l'ibuprofène.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !