Sommaire

Pour maximiser l'action du médicament, celui-ci est proposé sous différentes formes galéniques.

La prise de médicament dépend de plusieurs paramètres :

Forme galénique du médicament : comprimés, sirop, etc.

La forme galénique d'un médicament est son apparence.

Elle détermine le mode d'administration d'un médicament :

  • voie orale,
  • voie rectale,
  • voie transcutanée,
  • voie respiratoire,
  • voie parentérale,
  • voie oculaire.

Enfin, la forme galénique optimise l'action du médicament.

Les différentes formes galéniques et leur mode d'action

Voici un tableau synthétique des différentes formes galéniques de médicaments, classées selon leur mode d'administration :

FORME GALÉNIQUE ET ACTION

Mode d'administration Forme galénique Mode d'action
Voie orale (à avaler) Comprimés enrobés, non-enrobés, solubles, effervescents, gélules. Le médicament est avalé et le principe actif se libère plus ou moins rapidement selon la forme galénique.
Voie rectale (par le rectum) Suppositoires, lavements, crème locale.
  • Le principe actif est libéré très rapidement.
  • Forme de médicament très utilisée chez les bébés, les personnes handicapées ou les patients souffrants de pathologies sévères de l'estomac.
Voie transcutanée (par la peau) Pommades, gels, patchs. Application et action locales.
Voie respiratoire (par inhalation ou installation)
  • Inhalateurs.
  • Compte-gouttes et atomiseurs (nez).
Action locale utilisée pour les pathologies ORL et respiratoires.
Voie parentérale (par aiguille ou cathéter) Injections, perfusions, implants. Action rapide, utilisée pour la vaccination ou la diffusion lente et prolongée et pour la prise de traitement en milieu hospitalier.
Voie oculaire ( par les yeux) Collyres, pommades, inserts. Traitement local des pathologies ophtalmiques ou allergiques.
Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Notions-clés

Sommaire