Sommaire

Une contre-indication peut remettre en question ou annuler un examen médical ou la prise d'un traitement médicamenteux.

La prise de médicaments peut entraîner des risques dans certains cas :

La contre-indication des médicaments, obligatoirement présente sur sa notice, permet d'éviter une grande partie de ces risques.

Contre-indication : éviter la prise de risque pour un patient

Une contre-indication est un état ou une situation qui empêche pour un patient :

  • la prise d'un médicament,
  • la réalisation d'un examen médical.

Il existe deux types de contre-indications :

  • les contre-indications absolues qui doivent être respectées,
  • les contre-indications relatives, qui peuvent être ignorées si le rapport-bénéfice/risque est en faveur du patient.

Les principales contre-indications

Tous les patients peuvent être confrontés à une contre-indication.

On peut parler de contre-indications en cas :

  • de pathologie incompatible avec un médicament (insuffisance rénale ou cardiaque, etc.),
  • de risque d'interaction médicamenteuse,
  • d'allergie connue à un médicament (antibiotique, anticoagulant, anti-inflammatoire, iode, etc.),
  • de grossesse ou d'allaitement.
Lire l'article Ooreka