Sommaire

 

Manifestation allergique qui suit la prise d'un médicament.

La prise de médicaments peut entraîner des risques dans certains cas :

La contre-indication des médicaments, obligatoirement présente sur sa notice, permet d'éviter une grande partie de ces risques.

Allergie à un médicament : réactions cutanées

L'allergie médicamenteuse est une manifestation allergique à la prise d'un médicament.

Elle peut avoir pour origine le principe actif ou l'un des excipients.

Elle se manifeste majoritairement par des réactions cutanées.

Près d'un effet secondaire sur cinq serait de nature allergique et pas moins de 10 % des Français ont déjà eu une réaction allergique à un médicament.

À noter : en cas de réaction allergique, il est essentiel de procéder à un bilan allergologique.

Les symptômes d'une allergie aux médicaments

L'allergie au médicament peut se manifester de différentes façons :

  • urticaire, irruption de boutons,
  • gonflement, œdème,
  • fièvre,
  • crise d'asthme,
  • troubles digestifs,
  • choc anaphylactique, etc.

Allergies médicamenteuses fréquentes

Il existe des allergies médicamenteuses fréquentes.

Les médicaments les plus souvent incriminés en cas d'allergie sont :

  • la pénicilline,
  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens tels que l'ibuprofène,
  • l'aspirine.

Si vous êtes allergique à un médicament, il faut :

  • toujours être en possession de votre carte d'allergique,
  • lire les notices avant de prendre un médicament,
  • toujours en informer les professionnels de santé,
  • demander à votre médecin les médicaments autorisés dans le cadre de l'automédication.

Suspicion d'allergie : que faire ?

En cas de suspicion d'allergie à un médicament, il faut :

  • stopper le traitement,
  • contacter son médecin traitant,
  • détailler les circonstances de la réaction allergique,
  • procéder à un bilan allergologique.

Une allergie peut subvenir à la suite d'une interaction médicamenteuse.

Aussi, en cas de réaction, il est impératif de renseigner le médecin sur les autres traitements en court.

Lire l'article Ooreka