Sommaire

Emporter des médicaments en avion nécessite de respecter certaines règles dictées par la réglementation aéroportuaire et les autorités nationales et internationales. Dans les bagages en soute, peu de précautions sont nécessaires, mais il est impératif de se renseigner au préalable pour transporter des médicaments avec soi ou dans son bagage à main dans la cabine.

Médicaments en avion : en soute ou en cabine ?

Les médicaments transportés en avion dans les bagages mis en soute ne sont pas soumis aux mêmes règles strictes que les médicaments transportés directement dans la cabine. Cette option doit donc être privilégiée à chaque fois qu’elle est envisageable par le voyageur. Toutefois, certaines précautions sont nécessaires :

  • vérifier que les médicaments peuvent supporter les conditions du voyage en soute (températures basses, changements de pression), en particulier pour les médicaments sous forme liquide ;
  • s’assurer que le voyageur n’a pas besoin de ses médicaments pendant toute la durée du vol et des escales ;
  • mettre l’ordonnance de prescription dans le même bagage que les médicaments.  

Médicaments en avion et réglementation

Pour tout traitement médicamenteux, il est impératif de se renseigner auprès de la compagnie aérienne plusieurs jour, voire plusieurs semaines, avant le voyage pour connaître les démarches à suivre et les règles à respecter.

Plusieurs documents peuvent ainsi être nécessaires et doivent être en possession du voyageur qui transporte des médicaments :

  • l’ordonnance ou prescription médicale, mentionnant le nom exact des médicaments transportés et le patient auquel ils sont destinés ;
  • des autorisations spéciales pour certains pays et/ou pour certains médicaments ;
  • un certificat médical (si possible en anglais), si le traitement nécessite l’utilisation d’aiguilles, de seringues ou de stylos injecteurs.

Ces règles sont valables quel que soit le pays de destination et sont surtout liées au mode de transport, en l'occurrence l'avion. 

Les médicaments doivent être transportés dans des conditions particulières :

  • dans leur emballage d’origine (et pas dans un pilulier ou dans un autre contenant) ;
  • accompagnés de leur notice d’utilisation ;
  • idéalement dans un sac transparent (obligatoirement pour les médicaments liquides), ce qui facilite les contrôles de sécurité.

Quelques conseils pour le transport des médicaments en avion

En cas de traitement pour une maladie chronique, il est toujours conseillé d’emporter une quantité de médicaments supérieure à celle nécessaire pour la durée du voyage, afin de ne pas manquer de médicaments si un contretemps survient.

Pour les voyages de longue durée, un accord préalable de la Sécurité sociale est nécessaire, afin de pouvoir obtenir en pharmacie les quantités de médicaments nécessaires pour toute la durée du séjour. 

Les médicaments doivent être conservés dans des conditions particulières (température, humidité). Aussi, pour limiter les risques de dégradation des médicaments, il est préférable si possible de privilégier les formes pharmaceutiques solides (comprimés, gélules, sachets) aux formes plus vulnérables (sirops, suspensions buvables, ampoules).