Sommaire

Le lycopodium est un remède très apprécié en homéopathie. On le trouve sous forme de petites granules blanches utilisées pour soigner de nombreuses pathologies, notamment digestives ou urinaire. Un point s'impose sur le lycopodium et ses utilisations.

Définition du lycopodium

Lycopodium clavatum est un remède homéopathique préparé à partir des spores d'une fougère, appelée « pied de loup » ou « herbes aux massues ». Elles contiennent différents types de composés, des substances minérales, dont le soufre, de la silice, du fer, du calcium et du manganèse ainsi que des matières grasses formant une substance huileuse.

Le reste de la plante contient des alcaloïdes, des substances actives (lycopodine, clavatine, clavatoxine) qui possèdent une toxicité. Après récolte, les spores sont mises à sécher puis écrasées dans un mortier. Elles servent à la préparation d'une teinture-mère contenant 90 % d'éthanol.

En homéopathie, le lycopodium est disponible sous différentes présentations : granules, comprimés, gouttes, ampoules, poudre à boire ou pommade. Les degrés de dilution varient de 2CH à 30CH et de 4DH à 60DH. Ces préparations sont à prendre par voie orale, à laisser fondre sous la langue ou à utiliser par voie cutanée, selon la forme choisie. Elles sont disponibles en pharmacie sans ordonnance, mais il est préférable de se laisser guider par les conseils d'un homéopathe.

Lycopodium : quelles utilisations ?

Indications du lycopodium

Le lycopodium est utilisé dans le traitement de différents types d'affections :

  • Affections d'ordre digestives : le lycopodium est employé en cas de problème d'estomac (brûlures, éructations, remontées acides, ulcères gastro-duodénaux, irritations), de douleurs au niveau de la vésicule biliaire, de constipation, de flatulences. Il est également utilisé pour lutter contre les coliques chez le nourrisson ou pour stimuler l'appétit, notamment chez les enfants.
  • Affections de la sphère urinaire, en cas de calculs ou de troubles provoqués par une hypertrophie de la prostate.
  • Affections ORL : le lycopodium est indiqué pour traiter les infections du nez, de la gorge et des oreilles (rhinopharyngite, angine, otites...).
  • Affections cutanées : on l'emploie pour lutter contre les problèmes de peau comme l'eczéma, l'urticaire, le psoriasis. Il est aussi conseillé en cas de peau sèche, ridée et présentant des tâches.
  • Problèmes psychologiques : le lycopodium est prescrit dans le cadre de dépression notamment, en cas de tics ou de fatigue intellectuelle.

Exemple de posologies

La posologie varie en fonction des symptômes. Ainsi :

  • en cas de ballonnements ou d'éructations : 5 granules de 15 CH 1 à 2 fois par jour ;
  • en cas de colique du nourrisson : 5 granules de 5 CH à dissoudre dans un peu d'eau ;
  • en cas d'angine : 5 granules de 9 CH une fois par jour.

Aussi dans la rubrique :

Types & classification

Sommaire

Médicaments contre les infections et l’inflammation

Antiseptiques Corticoïdes Artemisinine Anti-fongiques Antibiotiques Anti-inflammatoires
Voir 1 article de plus

Médicaments contre les maux de l’hiver

Collutoires Anti-tussifs

Médicaments anticoagulants

Anticoagulants Antithrombotiques

Médicaments diurétiques

Diurétiques

Médicaments contre les problèmes cardiaques

Antiarythmiques

Médicaments contre les troubles osseux

Bisphosphonate

Médicaments contre les troubles digestifs

Antiémétiques

Médicaments anti-cancéreux

Antigènes Anthracyclines

Médicaments antagonistes

Médicaments antagonistes