Sommaire

Les médicaments renferment tous une ou plusieurs substances actives qui peuvent devenir toxiques à forte dose ou en cas de prise inappropriée.

Les intoxications aiguës par ingestion médicamenteuse sont fréquentes, et de gravité diverse. Qu'elles soient volontaires ou accidentelles, elles peuvent provoquer de graves troubles des fonctions essentielles de l'organisme.

Leur prise en charge et leur traitement en urgence peuvent éviter de fâcheuses conséquences. Le point maintenant.

Intoxication médicamenteuse : qu'est-ce que c'est ?

L'intoxication médicamenteuse désigne l'ensemble des troubles dus à une prise inappropriée ou excessive d'un ou plusieurs médicaments.

Ces troubles dépendent de la quantité et de la nature des produits ingérés. Une intoxication médicamenteuse peut être d'origine accidentelle ou volontaire.

Intoxication médicamenteuse accidentelle

Les accidents dus à la prise de médicament peuvent concerner toutes les tranches d'âge et toutes les catégories de médicaments. Ils sont causés par :

La dose toxique d'un médicament est variable d'un sujet à l'autre en fonction du poids corporel et de l'état de santé.

C'est pourquoi les cas les plus graves d'intoxication médicamenteuse accidentelle touchent plus particulièrement les personnes les plus fragiles comme les enfants en bas âge et les personnes âgées.

Intoxication médicamenteuse volontaire

Les intoxications médicamenteuses volontaires se rencontrent dans les tentatives de suicide, les toxicomanies ou les empoisonnements criminels. Elles sont le plus souvent dues à un surdosage d'un médicament ou à une interaction de plusieurs médicaments.

Symptômes d'une intoxication médicamenteuse

Les symptômes de l'intoxication médicamenteuse dépendent de la nature et de la quantité du (ou des) médicament(s) ingéré(s). Ils peuvent toucher les fonctions d'un ou plusieurs systèmes du corps humain.

Il peut s'agir de troubles nerveux : atteinte de l'état de conscience (somnolence, coma ou agitation), confusion mentale, délire et/ou hallucination, tremblements, convulsions, perte d'équilibre,difficulté à parler.

On rencontre aussi des troubles cardiovasculaires :

  • rythme cardiaque diminué (bradycardie) ou augmenté (palpitations) ;
  • baisse de la tension artérielle pouvant provoquer une perte de conscience ;
  • hémorragie ou thrombus (caillot).

On observe également des troubles digestifs : nausées et/ou vomissements, diarrhée ou constipation, brûlures d'estomac, maux de ventre et ballonnements. D'autres symptômes comme des troubles respiratoires ou des troubles de la vision se manifestent plus rarement.

Intoxication médicamenteuse aiguë : prise en charge et traitement

La gravité de la situation est évaluée en rassemblant toutes les informations possibles concernant le patient, le (ou les) toxique(s) ingéré(s) et les circonstances de l'ingestion.

En cas de détresse vitale, l'appel des services d’urgence et les gestes de premier secours sont prioritaires. Il peut être utile d’appeler un centre anti-poison qui aide au diagnostic, informe des éventuelles conséquences cliniques et guide la prise en charge.

Lorsque les symptômes cliniques sont importants, l'intoxication médicamenteuse nécessite une hospitalisation dans le but d'assurer une surveillance clinique et de permettre, si besoin, d'effectuer rapidement des bilans biologiques et d'autres examens pour détecter et pallier une éventuelle déficience des fonctions vitales (cardiaque, respiratoire, hépatique, rénale, etc.).

Dans certains cas où l'ingestion est récente (< 1 heure), il peut être nécessaire :

  • de vider le contenu gastrique en provoquant des vomissements (on utilise de l'eau salée ou un produit émétique par voie orale) ou en effectuant un lavage gastrique ;
  • d'administrer par voie orale une dose unique de charbon activé, qui réduit l'absorption intestinale ;
  • d'administrer un laxatif pour aider à accélérer le transit intestinal.

Certains produits sont utilisés comme antidotes (contrepoisons) spécifiques d'un médicament donné.

Quelques médicaments comme l'aspirine peuvent être éliminés par dialyse (filtration du sang).