Sommaire

Les maladies tropicales sont les maladies que l’on rencontre presque exclusivement dans les pays situés entre le Tropique du Cancer et le Tropique du Capricorne. Il s'agit de la majorité des pays d’Asie, d’Amérique centrale et latine, ainsi que de l’Afrique. Cet article vous dit tout de ces pathologies et comment s'en protéger !

Maladies tropicales : infection et transmission

Le climat, des conditions d’hygiène plus mauvaises et un accès plus difficile aux soins expliquent la prolifération des maladies tropicales dans ces régions. Certains acteurs de la transmission de maladie, comme les moustiques ou certains parasites, ne peuvent survivre que dans un climat chaud ou très humide.

L’infection par ces maladies est très rare en France et dans les pays occidentaux. Le risque concerne ceux qui vivent ou séjournent dans un pays tropical (touristes, expatriés, migrants). En cas de voyage dans un pays tropical, une bonne préparation et des règles simples à observer sur place permettent de prévenir le risque de maladies tropicales.

Depuis 2010, l'Organisation Mondiale de la Santé met l'accent sur 17 maladies tropicales négligées qui touchent environ 1 milliard de personnes dans les pays en voie de développement et qui nécessiteraient plus d'investissement, telles que la dengue, la rage, la maladie de Chagas, la lèpre ou encore l'ulcère de Buruli...

Le risque de maladies tropicales dû aux moustiques

Les moustiques tropicaux peuvent transmettre plusieurs maladies infectieuses, dont la plus connu est le paludisme.

Le paludisme

Le paludisme est une maladie infectieuse provoquée par un parasite transmis par des moustiques, piquant surtout à la tombée de la nuit.

Les symptômes sont de la fièvre, des maux de tête, des vomissements, et dans les cas extrêmes un coma.

Il se prévient par l’utilisation de répulsifs anti-moustiques et le port de vêtements longs, surtout à la tombée de la nuit ; et à la prise d’un traitement préventif, différent selon la région du monde visitée.

La dengue

La dengue est une maladie virale (une arbovirose) transmise par les moustiques Aedes, qui piquent de jour. Elle est moins mortelle que le paludisme et ne se complique que dans 1 % des cas.

Les symptômes de la dengue sont de la fièvre, des douleurs derrière les yeux, des vomissements, une anorexie, des douleurs articulaires et musculaires, une éruption rouge sur la peau. En général, la maladie dure 5 jours

Elle peut se compliquer et entraîner des formes sévères (notamment chez les enfants) :

Rare, elle se prévient par l’utilisation de répulsifs anti-moustiques.

Le risque de maladies tropicales dû à l’eau et aux aliments contaminés

La diarrhée est la maladie la plus fréquente contractée sous les tropiques. Bien qu’habituellement peu grave (tourista), elle peut parfois être provoqué par des bactéries (typhoïde, shigellose, salmonellose) ou des virus (hépatite A), dont les symptômes sont plus sérieux.

Des règles hygiéniques simples peuvent prévenir ces infections. Ainsi, il ne faut boire que de l’eau en bouteille, bouillie ou désinfectée, ne manger que des fruits et légumes pelés ou lavés, des viandes bien cuites et chaudes, des poissons frais…

À ces précautions s’ajoutent les vaccinations contre la l’hépatite A et la typhoïde, notamment en cas de voyage dans des conditions d’hygiène précaires.

Maladies tropicales transmises par des insectes

Citons aussi le chikungunya et la fièvre jaune (pour lequel il existe un vaccin efficace à vie) comme autres maladies transmises par les moustiques.

D’autres insectes peuvent transmettre des maladies tropicales comme :

Lire l'article Ooreka

Maladies tropicales : autres risques

Baignade en eau douce

Dans certaines destinations tropicales, le risque de bilharziose (maladie due à un parasite vivant en eau douce et stagnante) et de leptospirose est encore élevé.

L’onchocercose, ou « cécité des rivières » est une maladie infectieuse provoquée par des larves de vers parasites qui se glissent sous la peau lors d’une baignade en eau douce.

Cette maladie se traduit par de très fortes démangeaisons, potentiellement un défigurement. Les larves peuvent aussi pénétrer l’œil, provoquant une déficience visuelle pouvant aller jusqu’à la cécité.

Marche pieds nus

La strongyloïdose ou anguillulose est une maladie intestinale causée par un parasite présent dans un sol contaminé. L'infection se fait le plus souvent sur une plage, par le contact de la peau avec le sable.

Lire l'article Ooreka

Animaux sauvages

Le risque de rage par morsure par un animal sauvage est plus fréquent dans les pays tropicaux. Un vaccin contre la rage existe, il prolonge la durée pendant laquelle on peut recevoir un traitement.

Lire l'article Ooreka