Sommaire

La fièvre typhoïde ou fièvre entérique est une maladie infectieuse qui se manifeste par une fièvre élevée et soutenue et un épuisement extrême. Si elle n'est pas soignée, elle peut avoir des complications graves chez 10 % des sujets contaminés.

Elle se transmet surtout par ingestion d'eau ou d'autres boissons et d'aliments souillés par la bactérie Salmonella typhi, qui peut être résistante aux antibiotiques utilisés pour le traitement de la maladie.

Pour éviter la contamination, en plus des mesures d'hygiène recommandées, un vaccin préventif peut protéger contre cette maladie.

Le point sur ce vaccin contre la typhoïde.

Vaccin contre la typhoïde : qui doit se faire vacciner ?

La vaccination préventive contre la typhoïde est recommandée :

  • pour les voyageurs qui effectuent un séjour prolongé dans les zones où les conditions d'hygiène sont mauvaises et où la maladie est endémique ;
  • pour les personnels de laboratoires d’analyses exposés à la contamination (vaccin obligatoire selon le Code de la santé publique français), mais depuis le 1er mars 2020 (décret n° 2020-28 du 14 janvier 2020), l'obligation vaccinale contre la fièvre typhoïde est suspendue chez les personnes exerçant une activité professionnelle dans un laboratoire de biologie médicale, compte tenu de l'évolution de la situation épidémiologique et des connaissances médicales et scientifiques.

Vaccins contre la typhoïde disponibles

En France, il existe 2 vaccins injectables immunisants contre la fièvre typhoïde :

  • Typhim Vi® qui est un vaccin monovalent indiqué chez l'adulte et l'enfant à partir de 2 ans ;
  • Tyavax® est un vaccin associant la typhoïde et l'hépatite A, il est réservé à l'adulte (> 16 ans).

Caractéristiques des vaccins contre la typhoïde

Quel que soit le type de vaccin injectable, il présente les caractéristiques suivantes :

  • Il est constitué d'une substance composant l'enveloppe de la salmonelle spécifique de la fièvre typhoïde et n'a pas d'action sur les fièvres paratyphoïdes et les autres salmonelloses.
  • Il se présente en seringue préremplie à conserver au réfrigérateur (2 à 8 °C).
  • Il est disponible dans les pharmacies, sans ordonnance, pour un prix libre d'environ 30 € (vaccin monovalent) et 50 € (vaccin bivalent), non remboursé par la Sécurité sociale.
  • Il peut être administré par un médecin généraliste ou dans un centre de vaccination.
  • Une seule injection intramusculaire ou sous-cutanée assure une protection au bout de 15 jours et pendant environ 3 ans.

Vaccin anti-typhoïde : précautions d'emploi

Comme tous les vaccins, le vaccin typhoïde demande quelques précautions d'emploi, en particulier chez les sujets présentant un déficit immunitaire ou un trouble de la coagulation, les personnes âgées et les femmes enceintes ou allaitantes.

  • Il n'est pas indiqué pour les enfants de moins de 2 ans en raison d'un risque de réponse insuffisante en anticorps contre la maladie.
  • Il est contre-indiqué en cas d'hypersensibilité à un de ses composants.
  • La vaccination doit être différée en cas de maladie fébrile aiguë.

Effets indésirables du vaccin contre la typhoïde

Le vaccin contre la typhoïde est généralement bien toléré.

Des effets secondaires bénins, qui disparaissent en quelques jours, peuvent se manifester après la vaccination.

Les plus fréquents sont :

  • des réactions cutanées au point d'injection (douleur, rougeur, gonflement, induration, prurit) ;
  • des réactions générales (maux de tête, fièvre, nausées, diarrhées, douleurs musculaires ou articulaires).

Ces effets peuvent être soulagés par la prise de paracétamol.