Classification internationale des maladies (CIM)

Sommaire

La Classification Internationale des Maladies, éditée par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), en est à sa dixième édition (CIM-10).

De quoi s'agit-il exactement et à quoi sert cette Classification Internationale des Maladies ? Nous faisons le point ensemble.

Qu'est-ce que la Classification Internationale des Maladies ?

Naissance de la CIM

L'élaboration de la dixième édition de la Classification Internationale des Maladies et des problèmes de santé connexes a débuté en 1983. Sur le site de l'OMS, la version utilisable date de 2008 et comporte vingt-deux chapitres.

Voici quelques exemples de chapitres :

  • I : certaines maladies infectieuses et parasitaires. ;
  • II : tumeurs ;
  • III : maladies du sang et des organes hématopoïétiques et certains troubles du système immunitaire ;
  • X : maladies de l'appareil respiratoire ;
  • XV : grossesse, accouchement et puerpéralité ;
  • XX : causes externes de morbidité et de mortalité.

CIM : utilisation internationale

La CIM-10 est utilisée par l'ensemble des membres de l'OMS :

  • Elle a ainsi été traduite en 43 langues.
  • 117 pays l'utilisent pour coder les causes de mortalité.
  • De ce fait, la CIM-10 permet au monde entier de récolter des données standardisées, et donc comparables (entre pays, entre régions ou au cours du temps).

La CIM-10 est utilisée par les personnels de santé : médecins, infirmières mais également par des chercheurs, des informaticiens, des responsables du codage, des responsables politiques, des assureurs ou encore des associations de patients.

Chaque maladie, ou catégorie, se voit attribuer un code, par exemple M17 pour la gonarthrose (arthrose du genou). La majorité des catégories se divisent en sous-catégories. L'OMS met à disposition un manuel pour aider à l'utilisation de cette classification.

Quel est le rôle de la CIM-10 ?

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a établi une classification des maladies, appelée CIM-10. Cette classification liste des maladies, mais aussi des symptômes, des contextes sociaux ou encore des causes externes de maladies ou de traumatismes.

À chacun de ces éléments correspond un code. Ainsi, il existe des milliers de codes différents.

Cette norme internationale permet de récolter des données sanitaires et d'épidémiologie. Les informations obtenues sont utiles pour les statistiques, l'allocation de ressources, la recherche, le suivi, la prise en charge des soins, etc.

Vers une Classification Internationale des Maladies-11

La CIM-10 est actuellement en cours de révision, afin d"aboutir à une onzième version. Le but est de refléter au mieux les progrès effectués dans le domaine scientifique et médical.

Des versions alpha et bêta ont été proposées en 2011 et 2012. La version consolidée devrait être présentée à l'Assemblée Mondiale de la Santé en 2018.

Cette nouvelle version sera utilisable avec les applications médicales et les systèmes d'informations électroniques.

Pour approfondir le sujet :

Aussi dans la rubrique :

Notions-clés

Sommaire