Sommaire

L'agence européenne du médicament estime que la codéine doit être déconseillée chez les enfants de moins de 12 ans.

Qu'est-ce que la codéine et qu'en est-il de cette recommandation ? Toutes nos réponses maintenant.

Codéine : elle sert à quoi ?

La codéine est principalement utilisée comme analgésique, c'est à dire qu'elle lutte contre la douleur. Elle est convertie en morphine par le foie. Si peu d'enfants en reçoivent dans cette indication, on en retrouve toutefois dans les sirops contre la toux et le rhume.

Pourquoi les enfants doivent-ils éviter la codéine ?

Chez les jeunes enfants, la conversion en morphine peut être trop rapide, entraînant des problèmes respiratoires :

  • Certains cas d'apnée obstructive et de décès ont même été recensés. L'apparition de cet effet indésirable grave est imprévisible, le foie des enfants travaillant de manière variable.
  • L'agence européenne du médicament préfère donc émettre une contre-indication. Celle-ci devra être confirmée par le comité européen de coordination (CMDh) qui représente les différentes agences nationales du médicament.
  • Le cas échéant, la codéine disparaîtra de la liste des composants des produits pour les moins de douze ans et les médicaments qui en contiennent seront équipés d'un bouchon de protection enfant, afin d'éviter toute ingestion accidentelle.

La contre-indication pourrait s'étendre aux adolescents souffrant de problèmes respiratoires et aux femmes enceintes ou allaitantes. Elle concerne aussi les adultes qui transforment plus rapidement la codéine en morphine que les autres.

Quelles alternatives à la codéine ?

Si l'enfant qui souffre de douleurs n'est pas soulagé par les analgésiques traditionnels, comme le paracétamol et l'ibuprofène, un traitement alternatif devra être trouvé avec son médecin. Cela peut aussi être l'occasion, outre un nouveau traitement médicamenteux, d'envisager le soulagement de la douleur par les moyens de la médecine douce.

Les alternatives sont plus faciles à trouver pour les sirops contre la toux et le rhume. La codéine pourra y être remplacée par d'autres principes actifs.

N'oublions pas enfin que de nombreuses études tendent à démontrer l'efficacité très relative des sirops contre la toux. Parfois, mieux vaut privilégier une bonne cuillère de miel. Dans tous les cas, veillez à prendre l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien avant de traiter votre enfant.

Pour approfondir :